Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 09:48



Eddy Khaldi et Muriel Fitoussi, Main basse sur l'école, Paris, Démopolis, 2008









Revue de presse

Libération

 La surprise vient ici du fait que ce livre coup-de-poing n’ait pas provoqué davantage de polémique. Il accuse entre autre le ministre de l’éducation, Xavier Darcos, d’être sous l’influence des cercles les plus réactionnaires et de favoriser, en sous-main, l’enseignement catholique. Mais peut-être que face aux multiples réformes – les programmes du primaire, la suppression du samedi, le service minimum… -, l’opinion ne sait plus que penser. D’après les auteurs, on assiste à une sainte alliance entre les ultra-libéraux, qui veulent une école marchande, et les ultraconservateurs, qui rêvent de revenir au système d’antan. Tout était écrit d’avance, il suffit de relire les propositions de Créateurs d’écoles, une boîtes à idées créée en 1992 a laquelle participaient Xavier Darcos, le conseiller éducation du Président Dominique Antoine et le recteur de Paris Maurice Quénet – qui auraient en outre tous deux fréquenté le très à droite Club de l’Horloge. Véronique SOULE - Libération, 18-19 octobre 2008 - Article numérisé

RMC

 Le carnet de note de Maître Grandserre : " Indispensable et dérangeante enquête sur l'origine du découpage des pièces du puzzle qui s'assemblent actuellement." Sylvain GRANDSERRE - site RMC, 14 octobre 2008 - METEO ET NUAGES BAS !


Partager cet article

Repost 0
Published by Union Corcytoyenne de Saint André de Corcy - dans les écoles - collège - ...
commenter cet article

commentaires

une enseignante 10/11/2008 15:25

Tous les jours les enseignants cherchent à créer les conditions de la réussite de tous les élèves. En effet ils savent combien l'acquisition des connaissances est décisive pour chaque élève. Ils avaient à la rentrée des classes, attiré l'attention sur les profonds bouleversements liés aux nombreuses décisions ministérielles.
Le budget 2009 prévoit à la rentrée prochaine la suppression de 13 500 postes d'enseignants dont 6 000 professeurs d' école alors que 16 400 élèves supplémentaires sont attendus. Le dispositif d'aides spécialisées aux élèves (RASED) risque de disparaître. La maternelle est remise en cause.
Qui peut croire qu’avec moins d’heures de classe chaque semaine, des programmes plus lourds, moins d’enseignants, la suppression des dispositifs d’aides spécialisées pour les élèves en difficulté, les élèves pourraient mieux réussir à l’école ?
Ces mesures constituent une rupture sans précédent avec les fondements de l’école publique. Elles tournent le dos à l’école de la réussite de tous et constituent un véritable démantèlement de l'école publique.
Le dimanche 19 octobre, plus de 80 000 personnes (parents, associations complémentaires de l'école, enseignants) ont manifesté à Paris pour exprimer leur désaveu de cette politique. Le ministre est resté sourd.
C'est la raison pour laquelle ils seront en grève le jeudi 20 novembre.
En effet, ils exigent un autre budget qui permette de faire face à la hausse des effectifs, le maintien des réseaux d’aides (RASED), la reconnaissance du rôle essentiel de l'école maternelle, une prise en charge des élèves handicapés digne de ce nom. Ils exigent respect et dignité pour l'école publique, les élèves et les enseignants !

Ils comptent sur votre compréhension et votre soutien pour défendre et construire ensemble l'école dont les enfants ont besoin.

une corcytoyenne solidaire 10/11/2008 11:00

Parents ce que vous devez savoir au sujet des RASED:
Non, les R.A.S.E.D. ne sont pas des Réseaux d’Aides et de soutien, mais des Réseaux d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté !

Le 5 septembre 2008, sur FRANCE INTER, le ministre de l’Education Nationale affirme que les Réseaux sont utiles pour les élèves en difficulté, qu’ils (?) n’ont pas le projet de les supprimer… Comment, dans ces conditions, expliquer que les AIDES SPECIALISEES des Réseaux ne soient, à aucun moment, mentionnées dans le « Guide pratique des parents » distribué à la rentrée ?
Puis, brutalement, fin septembre, le ministre annonce la fermeture de 3000 postes spécialisés E et G (sur un total de 7000 !), qui priverait environ 150 000 élèves d’aides effectuées dans le cadre des R.A.S.E.D. ! Comment, avec une telle décision, le ministre peut-il prétendre que la lutte contre l’échec scolaire est une priorité ?
Rassemblement parents et enseignants pour les RASED : mercredi 12 novembre devant l’IA.

Présentation

  • : Saint André de Corcy - Blog de l'Union Corcytoyenne
  • Saint André de Corcy - Blog de l'Union Corcytoyenne
  • : L'Union Corcytoyenne a pour objet de participer au développement du territoire de la commune de Saint André de Corcy en favorisant l'expression citoyenne par la promotion d'un débat démocratique authentique.
  • Contact

Recherche